Association
_______________
  Stages
_______________
  Chantiers
internationaux

_______________
  Animations
_______________
  Cahiers
techniques

_______________
  Contact



Visite du château
_______________
Téléchargements
_______________
Partenaires
 
 
 
"L'archéologie est une discipline qui, grâce à l'observation des différents vestiges matériels anciens de l'activité de l'Homme, contribue à la restitution de l'histoire d'un territoire, d'une contrée, d'une région."
 
 
 
Cahiers techniques > Archéologie
 
     
 

Observations liées à la fouille préventive au niveau des écuries

Ce bâtiment avait été découvert lors de premiers travaux de terrassement en 1994.

Une organisation se dessine. Une rangée de pierres au milieu du grand axe du bâtiment forme en quelque sorte l'épine dorsale de l'aménagement. Côté cour, l'espace de 2,70m de large est composé de pavés perpendiculaires au mur et à l'axe central. Côté enceinte, une autre série d'alignements perpendiculaires à l'axe médian délimite des panneaux de 3x1,70m. Le point de rencontre entre l'axe médian et les alignements perpendiculaires est caractérisé par un trou ou absence de pierre. Chacun des panneaux est lui même subdivisé en deux parties inégales avec chacune un type d'aménagement différent. L'espace au contact de l'axe médian comporte des pavés alignés dans le même sens; l'autre partie, au contact de l'enceinte, est faite au contraire de dalles de dimensions variables.

La surface de l'ensemble de ces pavés est très émoussée.

Cette organisation fait immanquablement penser à des stalles d'écuries, aux flans en bois et avec un large couloir d'accès. L'état de l'enceinte au contact des carrés de fouille ne permet malheureusement pas de certifier l'existence de trous de logement en élévation pour les flans de ces stalles.

Mais l'hypothèse de logements de poteaux supportant une toiture n'est pas à écarter en raison de l'alignement des trous au bout de chaque stalle. Nous ne pouvons pas avoir de renseignements sur la nature de la toiture des stalles (1 ou 2 pans) car la présence de l'enceinte accolée au bâtiment n'est pas assez importante.

Dans le chemin de passage, vue la disposition des pierres vers le milieu du bâtiment, nous ne pouvons penser qu'au moins deux paveurs ont travaillé à cet endroit. Les pierres sont posés avec des angles différents, ce qui provoque lors de la liaison des deux paveurs une sorte de rupture.

 
 
 

Zone des logis

Les fouilles de ces derniers bâtiments n'étant pas achevées, on se contentera de signaler la présence d'une tour carrée et d'une petite pièce pavée le long de l'enceinte est, ainsi que l'hypothétique présence du donjon dans l'angle Nord-Est.

 

 

 

Zone de la porterie

Poterne : Le dégagement le long de l'enceinte a permis de mettre au jour un escalier desservant une poterne.

Cette poterne est condamnée dans un second temps, au 14ème siècle d'après le mobilier retrouvé dans les remblais.

 
 
 

 

 

 

Plan du site l Newsletter l Partenaires l Téléchargements l Contact l

Association de sauvegarde et de mise en valeur du patrimoine architectural. Elle organise des stages et chantiers
de jeunes bénévoles. Initiation à la taille de pierre, maçonnerie à la chaux, charpenterie, archéologie...
Tous droits réservés © Association Les Amis de Chevreaux Chatel